Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Critique Selon Moi
25 novembre 2023

OCTOBER DRIFT – I Don’t Belong Anywhere (2022/2023)

October Drift - I Don't Belong Anywhere

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Sorti dans un quasi-anonymat en fin d’année dernière, le bouillant I Don’t Belong Anywhere des Britanniques d’October Drift se voit aujourd’hui offrir une seconde chance avec sa réédition en version deluxe.

A l’instar des Écossais de Biffy Clyro, référence incontournable de ce côté-ci de l’Atlantique en termes d’artillerie lourde harmonique, le combo enchaîne les tubes rock brûlants et imparables. Le riff explosif d’Airborne Panic Attack laisse d’emblée planer l’idée que ce nouvel opus sera sulfureux. La puissance rock du quatuor Anglais dessert en priorité la force mélodique de ses compositions, sur l’évidence addictive des singles Waltzer et Insects par exemple. Kiran Roy et ses trois acolytes alternent ainsi la langueur sauvage de Bleed, de Parasite ou de Feels Like I’m Home avec les éruptions volcaniques de Lost Without You, de Webcam Funerals ou de Robots.

Les October Drift ne font ni dans la dentelle ni dans la très grande originalité, mais reconnaissons que l’efficacité rock du tonitruant I Don’t Belong Anywhere est parée pour supporter bien des épreuves.

(7,5)

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe Anglais, actif depuis 2014, emmené par le guitariste et chanteur Kiran Roy, accompagné des musiciens Chris Holmes, Daniel Young et Alex Bipsham.

 

De quoi parle-t-on ? :

Rock puissant et mélodique, calibré pour le passage en radio, abondamment pratiqué outre-Atlantique.  

 

Rythme :

-          Je me suis endormi

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je danse

A l’écoute de cet opus, la pratique du air guitar semblera une évidence.

 

Accessibilité :

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

L’impact addictif d’un Waltzer ou d’un Insects devrait enflammer les salles de concerts.

 

Audience :

-          J’ai du succès avec mes goûts musicaux

-          Peut-être écouté sans déranger personne

-          Tout le monde s’enfuit lorsque je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

Rock intense très prisé de l’autre côté de l’Atlantique, mais déjà pratiqué par de très nombreuses formations.

 

 

Commentaires
A propos de papasfritas69

papasfritas69







La Critique Sous-Marine

LCSM







Musique de Pub

Musique de pub

Playlist 2024
Newsletter
32 abonnés
Derniers commentaires