Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Critique Selon Moi
9 mars 2024

KIM GORDON – The Collective (2024)

Avec les notes dystopiques de The Collective, Kim Gordon semble confirmer que dans le partage des biens inhérent à sa rupture avec Thurston Moore, elle ait obtenu la garde de l’esprit musical intransigeant des légendaires Sonic Youth.

Grande dame de l’histoire du rock indépendant depuis plus de quatre décennies, la septuagénaire de Rochester pourrait prétendre aujourd’hui à une retraite paisible, mais le noisy-rock imprègne tellement son ADN qu’il lui est encore difficile de se contenter de la simple oisiveté. L’américaine indifféremment chante, parle ou hurle sur les distorsions synthétiques tourmentées et saturées du single Bye Bye, de l’apocalyptique I’m A Man ou de l’agressif Dream Dollar. Les arrangements psychotiques de ces nouvelles mélodies, même lorsqu’ils exposent le semblant de normalité de The Candy House et de Shelf Warmer, ne sont clairement pas à mettre entre toutes les oreilles. Les strates de rock bruitistes empilées dans un plaisant désordre malmènent encore les incandescents I Don’t Miss My Mind, It’s Dark Inside et The Believers.

La première écoute du torturé The Collective provoque une furieuse envie de se débarrasser au plus vite de ce nouvel album, mais la science des arpèges de Kim Gordon reprend rapidement le dessus et rend indispensable ce second opus en solo.

(8)

 

 

De qui parle-t-on ? :

Musicienne et chanteuse américaine active depuis 1981, évidemment activiste éminente, lorsqu’elle était mariée avec Thurston Moore, des mythiques Sonic Youth.

 

 

De quoi parle-t-on ? :

Rock expérimental dissonant, saturé et bruitiste qui instille une atmosphère de fin du monde.  

 

 

Rythme :

-  Je me suis endormi

-  Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-  Mes pieds se mettent à bouger

-  Je me lève et je danse

Dans cet enchevêtrement de notes bruitistes émerge une science de la percussion qui invite parfois à battre la mesure.

 

 

 

Accessibilité :

-  Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-  Les refrains entrent directement dans ma tête

-  Que des hits taillés pour les stades

Même après plusieurs écoutes, beaucoup ne comprendront pas les harmonies de l’américaine.

 

 

 

Audience :

-  J’ai du succès avec mes goûts musicaux

-  Peut-être écouté sans déranger personne

-  Tout le monde s’enfuit lorsque je l’écoute

-  Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

En faisant le choix de la torture musicale, Kim Gordon se ferme l’accès du grand succès populaire.

 

 

 

 

Commentaires
A propos de papasfritas69

papasfritas69







La Critique Sous-Marine

LCSM







Musique de Pub

Musique de pub

Playlist 2024
Newsletter
32 abonnés
Derniers commentaires