Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Critique Selon Moi
23 décembre 2018

LOMEPAL – Jeannine (2018)

Lomepal - Jeannine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Rappeur français, actif depuis 2011, de son vrai nom Antoine Valentinelli.

 

De quoi parle-t-on ? :

Rap mélancolique et synthétique, dans l’esprit mélodique de la « génération Orelsan ».

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

La boite à rythmes tourne en boucle sur un tempo d’ensemble plutôt langoureux.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Lomepal s’inscrit dans la veine mélodique de rappeurs comme Orelsan ou Roméo Elvis.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Flip a déjà remporté un franc succès, Jeannine devrait donc aisément confirmer cet engouement populaire.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

La compression n’altère pas cette sorte d’electropop, faire-valoir musical pour le flow limpide du parisien Lomepal.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Déjà fort impressionnant sur le très plaisant Flip (à l’époque je l’avoue un peu trop loin de mon univers musical pour oser en faire une critique), Lomepal confirme aujourd’hui avec ce second album son entrée dans la cour des grands du rap hexagonal.

Jeannine est un acte de contrition sublime et mélancolique, un graal parfait de maitrise et une démonstration de maturité du parisien Antoine Valentinelli. Mais qui est donc cette Jeannine ? La grand-mère de Lomepal, personnage semble-t-il sur la corde raide entre folie et « normalité », malheureusement partie trop tôt, à laquelle il rend un vibrant hommage sur l’acerbe Beau La Folie. Le francilien affectionne apparemment ce qui ne tourne pas toujours très rond, il n’hésite donc pas à s’associer au loufoque Philippe Katerine sur le langoureux Cinq Doigts. Une autre étoile montante du rap francophone, le belge Roméo Elvis, l’accompagne sur le single incontournable de ce nouvel opus, 1000°C. Le flow lumineux et amer du rappeur français glisse ainsi avec talent sur les boucles synthétiques lancinantes de Jeannine.   

Difficile donc de faire semblant de ne pas aimer cet album. Les ritournelles urbaines et corrosives de Lomepal devraient amener les plus fervents ennemis de la cause rap à rendre les armes.     

 

 

 

Commentaires
A propos de papasfritas69

papasfritas69







La Critique Sous-Marine

LCSM







Musique de Pub

Musique de pub

Playlist 2024
Newsletter
32 abonnés
Derniers commentaires