Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Critique Selon Moi
28 novembre 2021

ELBOW – Flying Dream 1 (2021)

Elbow - Flying Dream 1

 

 

 

  

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe anglais, actif depuis 1997, composé de Guy Garvey, Mark Potter, Craig Potter et Pete Turner.

 

De quoi parle-t-on ? :

Le combo prend le contrepied de sa complexité harmonique habituelle et aborde les thèmes du folk intimiste et langoureux.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

La lenteur est le leitmotiv rythmique de ce nouvel opus.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Le groupe abandonne, le temps de cet album, toute idée de complexité harmonique.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Excellente pour un fond sonore, cette musique, peu dans l’air du temps, aura du mal à accrocher le grand public.

  

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé

La musique divine ne peut se satisfaire des diableries de la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (7)

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Après l’orgie musicale de l’énorme Giants Of All Sizes, les britanniques d’Elbow reviennent, pandémie oblige, à plus de mesure sur le feutré et mélodique Flying Dream 1.

Harassé par l’énergie dépensée dans la quête incessante du graal harmonique, le quatuor de Manchester s’offre aujourd’hui une petite pause de douceur. Rien ne s’élève jamais très haut sur ce nouvel opus, le tempo tout d’abord toujours très proche de la lenteur, l’instrumentation aussi, souvent « famélique » au regard des habitudes du combo mancunien. Enregistré sur la scène du théâtre Royal de Brighton, le folk paradisiaque de l’éponyme Flying Dream 1, d’After The Eclipse ou d’Is It A Bird, prend dans ce cadre une dimension céleste. Le chant une nouvelle fois divin de Guy Garvey rayonne aussi sur les quelques moments pop de ce neuvième album studio, le sublime Six Words, l’austère The Only Road, et le final, What Am I Without You.

Flying Dream 1 n’est certes pas l’exercice le plus accompli des Elbow, mais cette vision quasi acoustique du rock expose de manière éclatante le sens inné de la mélodie des quatre anglais.

 

 

Rechercher un titre de Elbow sur

 

Commentaires
D
+1
Répondre
A propos de papasfritas69

papasfritas69







La Critique Sous-Marine

LCSM







Musique de Pub

Musique de pub

Playlist 2024
Newsletter
32 abonnés
Derniers commentaires