Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Critique Selon Moi
8 février 2020

NADA SURF – Never Not Together (2020)

Nada Surf - Never Not Together

 

 

 

 

 

 

 

 

  

De qui parle-t-on ? :

Groupe américain, actif depuis 1993, composé de son leader naturel Matthew Caws et des musiciens Daniel LorcaIra Elliot et Doug Gillard.

 

De quoi parle-t-on ? :

Power-pop mélodique et aseptisée dans la lignée du précédent exercice, You Know Who You Are.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Alternance de tubes rock et de ballades qui incite au mieux à battre la mesure.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

La réputation harmonique du combo n’est évidemment plus à contester.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

So Much Love, Come Get Me, Live Learn And Forget, Ride In The Unknown, Something I Should Do, la liste des tubes de ce nouvel album est sans fin.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Rock mélodique et précieux qui se fond parfaitement dans le moule de la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion (6)

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Forts agitateurs du rock indépendant de la fin des nineties et du début des années 2000, les américains de Nada Surf désertent une nouvelle fois le terrain de l’innovation harmonique.

La première écoute de Never Not Together donne même la fâcheuse impression que l’on pourrait réécrire mot pour mot la critique faite en 2016 pour le précédent exercice, You Know Who You Are. La construction de ce neuvième opus studio respecte à la lettre la feuille de route habituelle du combo new-yorkais, les imparables tubes rock, So Much Love, Come Get Me, Live Learn And Forget et Ride In The Unknown, et quelques sirupeuses ballades, Just Wait, Looking For You et Crowded Star. Matthew Caws réexploite même le filon du spoken word de l’immense Popular le temps de l’addictif Something I Should Do. L’ensemble n’est évidemment pas désagréable à l’oreille, mais pêche malheureusement par excès de tiédeur et par un sérieux manque de prise de risque. 

Ceux qui n’ont pas peur de la rengaine musicale trouveront facilement leur compte dans les arpèges policés ce nouvel opus… et c’est finalement ce que l’on reproche aujourd’hui aux Nada Surf, d’uniquement satisfaire la frange la plus large et la plus mainstream de leur public.

 

 

Commentaires
L
Pour info le chanteur de Nada Surf est Matthew Caws, pas Daniel Lorca, y compris sur cet album.
Répondre
A propos de papasfritas69

papasfritas69







La Critique Sous-Marine

LCSM







Musique de Pub

Musique de pub

Playlist 2024
Newsletter
32 abonnés
Derniers commentaires