Sleater-Kinney - Little Rope

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Les Sleater-Kinney, activistes féminines de la cause alternative depuis le mitan des années 90, sont de retour avec leur onzième opus studio, le phénoménal Little Rope.

Après trente ans de carrière, l’aura musicale des riot grrrl d’Olympia est toujours au plus haut. Habitué aujourd’hui aux sonorités pop, le duo pratique à merveille l’amalgame des ambiances angéliques et de l’apocalypse harmonique. Le bien nommé Hell illustre d’ailleurs d’emblée très bien cette alternance de calme plat et de sonorités tempêtueuses. Les voix feulantes et un brin soul de Corin Tucker et de Carrie Brownstein embrasent ensuite le noisy-rock intense de Needlessly Wild. La tendance se fait plus pop sur les addictifs Say It Like You Mean It et Hunt You Down, mais la ferveur rock reprend rapidement ses droits sur le bouillant Small Finds. Les arpèges brûlants de Don’t Feel Right et de Six Mistakes et les notes un tantinet plus sucrées de Dress Yourself et de Crusader subliment encore la seconde partie de ce nouvel exercice. L’album aurait pu se refermer dans la quiétude, mais le combo d’outre-Atlantique ne l’entend pas de cette oreille et fait au contraire parler la poudre sur la lourdeur downtempo d’Untidy Creature.

Le temps ne semble pas avoir de prise sur le niveau stratosphérique des Sleater-Kinney. Le puissant Little Rope se positionne déjà comme l’une des toutes meilleures réalisations des deux grandes dames de l’indie-rock américain.

(8,5)

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe Américain, actif dans un premier temps de 1994 à 2006, puis reformé depuis 2014, composé des guitaristes et chanteuses Carrie Brownstein et Corin Tucker.

 

De quoi parle-t-on ? :

Le duo emprunte à nouveau la voie pop-rock parcourue sur Path Of Wellness, mais intensifie un peu plus la rudesse de ses arpèges.  

 

Rythme :

-          Je me suis endormi

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je danse

Dans la pop ou dans le rock, l’intensité est toujours au rendez-vous.

 

Accessibilité :

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

L’énergie de ces nouvelles mélodies devrait embraser les concerts du duo américain.

 

Audience :

-          J’ai du succès avec mes goûts musicaux

-          Peut-être écouté sans déranger personne

-          Tout le monde s’enfuit lorsque je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

Le groupe a de très nombreux fidèles, mais ne brisera vraisemblablement jamais le plafond de verre de l'accès au grand public.