Daughter - Stereo Mind Game

 

 

 

 

  

 

 

 

Après la grande dépression de Not To Disappear, les Britanniques de Daughter insufflent un vent de légèreté sur le post-punk brillant de Stereo Mind Game.

A part une incursion dans l’accompagnement musical du jeu vidéo Before The Storm, nous n’avions plus depuis sept ans beaucoup de nouvelles du combo londonien. Mais les notes enchanteresses et la voix suave de la divine Elena Tonra, sur le shoegazing langoureux des singles Be Your Own Way et Party, rappellent très vite pourquoi l’intérêt pour le trio d’outre-Manche est grand. Avec la pop enjouée de Dandelion, puis plus loin de l’addictif Swim Back, le groove trouve aussi sa place dans la construction harmonique des trois anglais. La mélancolie, fil rouge des précédents albums, n’est évidemment pas oubliée et déborde encore des très lents et sublimes Neptune, Isolation et To Rage.  

Madeleine de Proust des légendaires nineties, Stereo Mind Game affiche un sensible effort d’évolution sans pour autant galvauder le style lumineux des Daughter.

(8)

 

De qui parle-t-on ? :

Trio anglais, actif depuis 2010, fondé par la chanteuse et guitariste Elena Tonra, accompagnée des musiciens Igor Haefeli et Remi Aguilella

 

De quoi parle-t-on ? :

L’ambiance un brin plus enjouée que par le passé nous entraine toujours vers le shoegazing de la fin du siècle dernier.  

 

Rythme :

-          Je me suis endormi

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je danse

Un rythme parfois plus enlevé, mais dans une atmosphère mélancolique qui incite peu au mouvement.

 

Accessibilité :

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

La pureté harmonique est un ingrédient majeur des mélodies du trio londonien.

 

Audience :

-          J’ai du succès avec mes goûts musicaux

-          Peut-être écouté sans déranger personne

-          Tout le monde s’enfuit lorsque je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

Ecrin mélodique parfait, mais dans un style musical qui touche peu le grand public.