Half moon run - Dark eyes

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe Québécois  composé de 4 personnes : Devon Portielje, Conner Molander, Dylan Phillips et Isaac Symonds.

 

De quoi parle-t-on ? :

Pop rock dont les schémas musicaux rappellent à l’évidence Radiohead période Ok computer.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Beaucoup de morceaux sont lents mais quelques-uns comme Full circle, Call me in the afternoon et Give up (Tiens ! Sur celui-ci c’est Thom Yorke qui chante ?) provoquent un léger mouvement mécanique du corps.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

La mise en place musicale est complexe mais les mélodies sont tellement évidentes que l’accroche se fait très rapidement. L’écoute prolongée est tout de même nécessaire pour profiter de la multitude de détails composant cette production.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

La finesse et l’intelligence sonore, les mélodies imparables, tout ici est structuré pour attirer le public le plus large.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Musique très recherchée et originale peu adaptée à l’écoute en MP3.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en boucle sur ma platine

On est toujours à la recherche de groupes dans le style de Radiohead, capable de réinventer la musique en permanence, et le moindre ersatz nous fait espérer pour l’avenir, mais pour l’instant sans trop de réussite. Le plus grand espoir avait été Coldplay, à la sortie du fantastique Parachutes, mais par la suite la déception fut très grande quand l’élu se transforma en machine à vendre des disques aux masses, détruisant du même coup toute forme d’inventivité musicale. Half moon run avec cet opus vient de sortir son « Parachutes », Dark eyes suscite déjà les espoirs les plus fous par le très haut niveau de sa qualité et de sa classe, mais ce sublime talent a un prix et ces Montréalais devront très rapidement faire un choix cornélien entre la reconnaissance publique grandissante et leur capacité à continuer à naviguer dans des sphères musicales aussi élevées.

deezer

 

http://www.deezer.com/fr/album/6651499