The Drums - Jonny

 

 

 

 

  

 

 

 

 

Les Drums sont enfin de retour, sabre synthpop au clair et fesses à l’air, avec le sautillant Jonny.

Brutalism avait déjà initié cette tendance, ce sixième opus explore plus avant encore les velléités electropop de Jonathan Pierce. Le fantasque new-yorkais n’essaie même plus de se cacher derrière l’habillage post-punk de ses débuts, les nappes synthétiques dégoulinent d’emblée de la pop survitaminée des singles I Want It All et Isolette. Les virevoltants I’m Still Scared et Better, puis plus loin la doublette Obvious et The Flowers, poursuivent cet effort de conquête du dancefloor. Harms expose ensuite le versant langoureux de ce nouvel exercice. La mélancolie imprègne alors les notes de Little Johnny, de Be Gentle, de Green Grass ou encore de Pool God. Après la petite demi-heure de son précédent opus, le combo américain a entendu le mécontentement de ses fans et offre aujourd’hui pas moins de seize nouveaux morceaux.

Avec l’attrayant Jonny, les Drums opèrent une mise à nu pop qui, si elle est loin d’être follement originale, a toutefois le mérite d’attiser l’intérêt de l’auditeur.

(7)

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe américain, actif depuis 2008, devenu aujourd’hui le projet solo de son chanteur Jonathan Pierce.

 

De quoi parle-t-on ? :

Alternance de pop langoureuse et de synthpop tonitruante, dans la continuité de l’album Brutalism.  

 

Rythme :

-          Je me suis endormi

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je danse

Les Américains souhaitent vraisemblablement incendier le dancefloor.

 

Accessibilité :

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Dans la mélancolie folk ou dans la synthpop, la fluidité harmonique demeure le maitre mot de ce nouvel opus.

 

Audience :

-          J’ai du succès avec mes goûts musicaux

-          Peut-être écouté sans déranger personne

-          Tout le monde s’enfuit lorsque je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

Electropop enjouée plutôt prisée par le grand public.