Baxter Dury - I Thougnt I Was Better Than You

 

 

 

 

  

 

 

 

 

Le crooneur britannique Baxter Dury revient avec sa pop céleste habituelle sur un nouvel opus en forme de questionnement existentiel, I Thought I Was Better Than You.

Toujours entouré de voix féminines, la fidèle Madelaine Hart, la soul woman Eska et la nouvelle sensation du R’n’B d’outre-Manche JGrrey, l’anglais ne révolutionne pas son approche musicale. Le spoken word divin du natif de Wingrave se pose d’emblée sur la pop lascive de So Much Money. Son aptitude innée pour le groove rayonne ensuite sur les boucles synthétiques d’Aylesbury Boy. Le chant n’est pas l’activité principale du dandy britannique, il réserve ce rôle à ses suaves accompagnatrices, préférant pour sa part poser de ci de là ses vocalises nonchalantes sur quelques monologues. Le songwriting en revanche, partagé aussi avec son fils Kosmo, demeure son domaine de prédilection. Angélique sur la langueur sublime de Celebrate Me et de Glows, dansant sur la moiteur pop de Leon et de Crowded Rooms, naïf sur l’enlevé Sincere, ou encore un brin hip-hop (il ne cache d’ailleurs pas son attrait pour le rappeur Américain Frank Ocean) sur Shadow.

Le spleen est décidément le moteur du talent de Baxter Dury, il l’expose d’ailleurs merveilleusement sur les petites vignettes du très beau I Thought I Was Better Than You.

(8)

 

De qui parle-t-on ? :

Musicien et chanteur anglais, actif depuis 2001, fils d’une des légendes de la vague punk-rock britannique de la fin des années 70, Ian Dury.

 

De quoi parle-t-on ? :

L’anglais navigue toujours dans les eaux de la beauté et de la mélancolie pop.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je danse

Un rythme peu soutenu, mais une maitrise du groove hors du commun.

 

Accessibilité :

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Dès la première écoute, l’auditeur ne peut plus se défaire de ces mélodies paradisiaques.

 

Audience :

-          J’ai du succès avec mes goûts musicaux

-          Peut-être écouté sans déranger personne

-          Tout le monde s’enfuit lorsque je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

La pop discrète du britannique a un très fort pouvoir d’attraction.