The Innocence Mission - Geranium Lake

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Geranium Lake, compilation de morceaux live, de faces B et de raretés liés à la sortie en 1995 du sublime Glow, remet en lumière le travail des Innocence Mission, groupe à la carrière exemplaire, mais malheureusement beaucoup trop sous-estimé.

Qui a une fois entendu la voix de sirène de Karen Peris, peine à se défaire de cet envoûtement ! Cette maxime pourrait à elle seule résumer l’immense place prise par le chant cristallin de la divine américaine dans les compositions du trio.

Baigné dans cette omniprésence vocale, ce recueil de curiosités enregistrées au mitan des années 90 démarre par l’esquisse de deux titres phares de l’album Glow, le céleste Keeping Awake et l’enjoué Speak Our Minds. S’ensuivent quelques sessions en public d’une qualité sonore assez douteuse, la pop gracile de That Was Another Country et la reprise du Day By Day du compositeur américain Stephen Schwartz. L’exercice contient évidemment quelques inédits, l’éponyme Geranium Lake et Film For My Sister, interprétés dans le minimalisme folk des Innocence Mission du vingt-et-unième siècle. Le groupe de Pennsylvanie ne pouvait se retirer sans une version démo de l’une de ses plus belles chansons, le fabuleux Bright As Yellow.

Ce Geranium Lake n’apporte finalement pas un éclairage spécial sur le début de parcours des Innocence Mission, il rappelle simplement que le combo de Lancaster est l’une des références incontournables de la folk-music d’outre-Atlantique.

(8)

The Innocence Mission