Alvvays - Blue Rev

 

 

 

  

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe Canadien, actif depuis 2011, emmené par la chanteuse et six-cordiste Molly Rankin, secondée par le guitariste Alec O’Hanley, la claviériste Kerri MacLellan, la bassiste Abbey Blackwell et la batteuse Sheridan Riley.

 

De quoi parle-t-on ? :

Le groupe glorifie une nouvelle fois le noisy-rock en vogue dans les années 90.

 

Rythme :

-        Je me suis endormi dans mon fauteuil

-        Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-        Mes pieds se mettent à bouger

-        Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-        Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Le tempo et l’intensité rock s’envolent parfois à des hauteurs très élevées.

 

Accessibilité :

-        Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-        Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-        Mélodie agréable mais sans aspérité

-        Les refrains entrent directement dans ma tête

-        Que des hits taillés pour les stades

Une énergie et une musicalité qui ne devraient pas manquer d’enflammer les salles de concert.

 

Audience :

-        Musique que madame me demande de réécouter

-        Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-        Madame s’en va quand je l’écoute

-        Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-        Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Rock très mélodique dont le petit côté bruitiste ne devrait pas être du goût de tout le monde.

 

Qualité audiophile :

-        J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-        Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-        S’écoute impérativement en format non compressé

Style harmonieux et bruitiste qui ne perd pas grand-chose dans les couloirs de la compression.

 

Conclusion :

-        Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-        Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-        Je l’écoute facilement mais sans émotion

-        J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (8)

-        Il tourne en boucle sur ma platine

 

Avec le fabuleux Blue Rev, la canadienne Molly Rankin entraîne une nouvelle fois ses Alvvays, aujourd’hui presque exclusivement féminins, vers les sommets du noisy-rock.

Après cinq années d’absence, le bouillant Pharmacist évacue très vite la question liée à une éventuelle baisse de régime du combo de Toronto. Le son est rugueux, déraille subtilement et libère toujours ce puissant pouvoir d’attraction harmonique propre à captiver l’auditeur non averti. La voix céleste de Molly Rankin, en contrepoint avec ce rock mené tambour battant, rayonne sur la langueur rocailleuse d’Easy On Your Owen? ou sur les mélodies sulfureuses d’After The Earthquake et de Tom Verlaine. Cet ensemble assez homogène ne dénote certes pas d’une folle originalité, mais exhibe une bien belle maitrise dans l’alliance de l’énergie et de la musicalité. Le quintette de l’Ontario lève un peu le pied sur la seconde partie de l’album et brille encore sur le rock downtempo de Tile By Tile, de Belinda Says et de Lottery Noises.

A l’instar aujourd’hui de beaucoup d’autres artistes, l’on ne remerciera jamais assez les Alvvays pour ainsi raviver, avec les arpèges éraillés de l’excellent Blue Rev, l’un de nos plus beaux souvenirs rock.