Jack White - Entering Heaven Alive

 

 

 

 

  

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Musicien et chanteur américain, actif depuis 1990, autrefois membre avec Meg White du duo mythique The White Stripes.

 

De quoi parle-t-on ? :

Jack White opère un virage à 180° et étale aujourd’hui ses penchants pour la douceur et la musicalité folk-rock.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Le tempo et l’intensité prennent un sérieux coup d’arrêt avec ce nouvel opus.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

L’américain met en avant sa science de la musicalité.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Album taillé pour appâter le grand public.   

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé

Le travail harmonique est plus consistant et ne mérite pas l’enfermement dans les geôles de la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (8)

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Après le furieux Fear Of The Dawn, l’américain Jack White revient avec Entering Heaven Alive, second album de cette année 2022 axé cette fois sur la douceur folk-rock.

Plongé dans le bain bouillant du hard-rock seventies au printemps dernier, l’américain aborde aujourd’hui un versant plus apaisé de ses inspirations, proche cette fois-ci des grandissimes Rolling Stones ou des légendaires Beatles. Les rockstars Mick Jagger et Paul McCartney n’auraient d’ailleurs respectivement pas renié l’ambiance downtempo de A Tip From You To Me et la pop ciselée de Help Me Along. La guitare acoustique, instrument dominant de ce nouvel opus, magnifie les notes divines du langoureux All Along The Way et le dépouillement sublime de Love Is Selfish et d’If I Die Tomorrow. Le piano vient aussi accompagner le sens inné de la mélodie et le chant suave de l’ancien des White Stripes sur la ballade A Tree On Fire From Within et sur la version jazzy du brûlot Taking Me Back.

Après avoir fait disparaitre le monstrueux Mr. Hyde, Jack White retrouve l’inoffensif docteur Jekyll sur les harmonies célestes d’Entering Heaven Alive. Cette vision pacifique de l’assemblage des arpèges semble finalement plus apte à atteindre les hautes altitudes musicales.