Spiritualized - Everything Was Beautiful

 

 

 

 

 

  

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe Anglais, actif depuis 1990, emmené par son leader Jason Pierce, accompagné aujourd’hui des musiciens John Coxon, Doggen Foster, Kevin Bales, Tom Edwards et James Stelfox.

 

De quoi parle-t-on ? :

Tout en conservant la langueur magnifique de son précédent opus, le groupe revient à la pratique du rock psychédélique.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Sur ce nouvel opus, la langueur l’emporte sur l’énergie rock.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Plusieurs écoutes sont nécessaires pour appréhender la variété des plaisirs proposée par Jason Pierce.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

La saturation rock ne sera pas du gout de tous les publics.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé

Une abondance instrumentale utilisée pour des symphonies brûlantes ou apaisées, rien ici ne va vraiment avec la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (8)

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Après le mélancolique et somptueux And Nothing Hurt, les Spiritualized reviennent à un rock plus abrasif sur l’éclectique Everything Was Beautiful.

Le clin d’œil au légendaire Ladies And Gentlemen We Are Floating In Space est à peine voilé, les médicaments, outre qu’ils soignent les maux de ce monde, semblent aussi alimenter les délires psychédéliques du combo de Rugby. Et en matière de surdosage (musical…), Jason Pierce en connaît un rayon. Le britannique simule l’effet apaisant des anxiolytiques sur l’enchantement symphonique des ballades Always Together With You, Let It Bleed et Crazy, use de stimulants sur le rock enjoué de The Mainline Song/The Lockdown Song, ou joue dangereusement avec la puissance des hallucinogènes sur la saturation enflammée de Best Thing You Never Had et de The A Song.

En bons praticiens de la musicalité, les Spiritualized nous prescrivent l’efficace Everything Was Beautiful, un excellent remède contre la platitude harmonique.