We Are Scientists - Huffy

 

 

 

  

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe américain, actif depuis 2000, composé du duo Keith Murray et Chris Cain.

 

De quoi parle-t-on ? :

Rock basique, tonitruant et mélodique, très prisé de l’autre côté de l’Atlantique.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Derrière l’intensité rock, le rythme d’ensemble est plutôt enlevé.  

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Rock puissant et harmonieux calibré pour les radios spécialisées.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Le duo fait partie de la pléthore de groupes dont le style rock mélodique est très apprécié par le public nord-américain.  

 

Qualité audiophile :  

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé

Rock basique et monocorde facilement écoutable dans la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (7)

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Simplicité, force de frappe et efficacité, voici comment l’on pourrait succinctement résumer Huffy, le septième album studio des Américains de We Are Scientists.

Keith Murray et Chris Cain, toujours fidèles au poste, ne retouchent en rien leurs principes musicaux. Le brûlot You’ve Lost Your Shit ouvre d’emblée les débats dans la ferveur du rock. La cavalcade de riffs se poursuit sur le tonitruant Contact High. Pour attirer l’attention, le duo de Berkeley dissémine de-ci de-là quelques tubes pop grand public, notamment la doublette Just Education et Sentimental Education, ou encore la country de Bought Myself A Grave. Après trente-quatre petites minutes, le combo californien tire sa révérence dans l’intensité rock du mélodieux Behavior Unbecoming.

L’existence des We Are Scientists n’est certes pas essentielle à l’équilibre du rock, mais reconnaissons que le bouillant Huffy permet à minima de passer un bon moment.

 

 

Rechercher un titre de We Are Scientists sur