Soko - Feel Feelings

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Chanteuse et musicienne française, active depuis 2007, de son vrai nom Stéphanie Sokolinski.

 

De quoi parle-t-on ? :

Avec des moyens de production plus conséquents et dans une version plus instrumentée, Soko revient au folk langoureux de ses débuts.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Ce nouvel opus est un éloge mélancolique de la lenteur.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Ce style musical plus « serein » gagne aujourd’hui beaucoup en fluidité harmonique. 

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Cette lenteur mélancolique, certes fort belle, pourrait rebuter une partie du public.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

La voix sublime de Soko ne mérite pas les tourments de la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (7)

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Dans la multitude d’activités qui remplissent aujourd’hui l’agenda de Soko, il était difficile de caser l’écriture d’un nouvel opus. Mais la bordelaise a de la ressource et relève le défi de bien belle manière avec l’apaisé Feel Feelings.

La française nous pose d’emblée une question : Are You A Magician ? Mais ne l’adresse-t-elle finalement pas à elle-même tant cette musique et ces variations de la voix sont extraordinaires ? Ce folk mélancolique et nonchalant, pendant harmonique féminin du fantasque Mac DeMarco, rayonne sur le lumineux Being Sad Is Not A Crime. Dans les pas mélodiques de la grande Françoise Hardy, la girondine interprète son seul titre dans la langue de Molière, le langoureux Blasphémie. La recherche de l’amour se conjugue au rythme de la pop sur le single imparable Looking For Love. En passant encore par les fabuleux Oh, To Be A Rainbow!, Quiet Storm ou Let Me Adore You, l’album s’égrène ainsi jusqu’à son terme dans une ambiance lumineuse et cotonneuse qui ne monte jamais plus haut que la lenteur.    

Sur la pochette de Feel Feelings, Soko semble vouloir tutoyer les étoiles… peut-être faudrait-il lui dire que ce rêve un peu fou est aujourd’hui devenu réalité.