Cocorosie - Put The Shine On

 

 

 

 

 

 

  

 

 

De qui parle-t-on ? :

Duo américain, actif depuis 2003, composé des sœurs Casady, Bianca et Sierra.

 

De quoi parle-t-on ? :

Electropop expérimentale, toutefois moins aventureuse qu’autrefois, souvent proche du style R’n’B.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Les percussions répétitives de la synthpop maintiennent un certain rythme, mais juste suffisant pour battre la mesure.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

L’esprit torturé des sœurs Casady n’est pas toujours facile à appréhender.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Quelques titres accrocheurs, comme Mercy ou Restless, mais un ensemble encore trop atypique pour pouvoir conquérir le grand public.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Ce sommet de l’étrange mérite mieux que l’étroitesse de la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (8)

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Après cinq longues années d’absence, les sœurs déjantées de l’electropop américaine sont enfin de retour avec Put The Shine On, septième album studio aux harmonies « presque normales ».

Bianca et Sierra Casady nous avaient habitué à l’étrange, à l’expérimental, au psychotique… rien de tout cela n’a réellement disparu de ce nouvel opus, les Cocorosie ajustent simplement leurs accords pour que cette douzaine de chansons paraisse un brin plus présentable auprès du grand public. L’entrée en matière du sombre High Road semble pourtant annoncer un nouvel exercice décharné, mais la ritournelle synthétique prend très vite le dessus. Le R’n’B de Mercy et surtout de l’énorme Restless confirme très vite cette propension récente pour la fluidité. Les chants à la fois enfantins et névrosés des deux sœurs hantent l’electro-rock du « très joyeux » Smash My Head. La fratrie Casady laissent ainsi libre cours aux choses de la synthpop, langoureuses sur Where Did All The Soldiers Go et sur le sublime Aloha Friday, Baroques sur Hell’s Gate et sur Lamb Of The Wolf, ou encore mélodiques sur les addictifs Did Me Wrong et Ruby Red.

Si Put The Shine On est l’album le plus conventionnel et le plus consensuel des Cocorosie, son aura harmonique lumineuse lui permet de parfaitement compléter la discographie excentrique et sans faille des duettistes américaines.