We Hate You Please Die - Kids Are Lo-Fi

 

 

  

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe français, actif depuis 2016, composé de Raphaël Balzary au chant et à la guitare, d’un second guitariste Joseph Levasseur, et d’une section rythmique entièrement féminine, Chloé Barabé à la basse et Mathilde Rivet à la batterie.

 

De quoi parle-t-on ? :

Le groupe ne se pose pas de question, il explore dans la plus grande des brutalités les chemins du punk-rock et du garage-rock.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Dicton du jour : Qui démarre un pogo lors du premier morceau, sera mort au dernier…

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Le quatuor a déjà enflammé quelques salles de concert et traine une très belle réputation scénique.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Attention, objet à ne pas mettre entre toutes les oreilles, un sérieux risque de saignement existe en cas de trop forte exposition.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Cette musique bruitiste et tranchante n’a que faire des débats liés à la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (7)

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Kids Are Lo-Fi n’est pas à proprement parler un nouvel album puisqu’il est sorti en octobre 2018, mais profitons de l’occasion de sa réédition et de sa plus large diffusion pour enfin célébrer ses auteurs, les quatre membres de l’explosif combo rouennais We Hate You Please Die.

A la croisée des chemins entre punk-rock, post-punk, garage-rock et metal, cette orgie harmonique évoque, entre autres joyeusetés, la sauvagerie des légendaires américains de MC5, la musicalité addictive des britanniques de Buzzcocks, la fuite en avant des fantasques londoniens de The Damned et la folie des new-yorkais de The Cramps. Rita Baston, premier morceau et brûlot punk-rock tonitruant, pose d’emblée le décor, le quatuor normand ne souhaite effectivement qu’une seule chose, en découdre. Hurlés alternativement ou simultanément par les activistes féminins et masculins de We Hate You Please Die, les bouillants et salement jouissifs Melancholic Rain, Minimal Function, Hortense, True Men Don’t Drink Milk et autre Structure, dynamitent littéralement notre espace sonore.

Avec le puissant et destructeur Kids Are Lo-Fi, les We Hate You Please Die démontrent leur goût immodéré pour le sang et pour l’odeur du soufre. Un second opus prévu cette année devrait normalement confirmer cette maîtrise parfaite de l’ultra violence.