Foxygen - Seeing Other People

 

 

 

 

 

 

  

 

 

De qui parle-t-on ? :

Duo américain, actif depuis 2005, composé de Sam France et Jonathan Rado.

 

De quoi parle-t-on ? :

Après la pop symphonique de Hang, le duo se lance aujourd’hui dans l’electropop dansante.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Il est humainement impossible de résister au groove de Work ou de Face The Facts.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Les nappes synthétiques et les boucles rythmiques améliorent grandement la fluidité et l’accessibilité de cette musique.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Work, Mona et Face The Facts pourraient aisément conquérir le grand public.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Le groupe se tourne aujourd’hui vers la synthpop, style qui souffre peu de l’étroitesse de la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (7)

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Le duo californien prend le contrepied de l’easy-listening symphonique du précédent exercice, Hang, avec un nouvel album de synthpop dansante, Seeing Other People.

Work est d’emblée une invitation au dancefloor, les boucles rythmiques lancent une attaque ciblée sur nos membres inférieurs et tirent très rapidement une deuxième salve synthétique sur l’electropop à la Huey Lewis & The News de Mona. Après une petite pause langoureuse sur la pop de l’éponyme Seeing Other People, le duo défie à nouveau les lois de l’immobilité avec le groove intense de Face The Facts. Un second épisode de répit survient alors avec Livin’ A Lie avant de rendre un vibrant hommage au mythique Bruce Springsteen sur le très rock The Thing Is. Avec ce style plus direct Foxygen allège sa musique du ton emphatique de Hang et la rend, par conséquent, beaucoup plus séduisante.

Surprendre l’auditeur sur un terrain musical où il ne vous attend pas est souvent la marque d’un grand groupe, en ce sens Foxygen l’est assurément. Ce lumineux Seeing Other People ouvre aujourd’hui de nouvelles perspectives dans la quête du saint Graal harmonique tant recherché par le duo américain.