Canine - Dune

 

 

 

 

 

 

  

 

 

De qui parle-t-on ? :

Projet solo de la musicienne et chanteuse Magali Cotta, par ailleurs comédienne et metteuse en scène de théâtre.

 

De quoi parle-t-on ? :

Ensemble hétéroclite, entre pop et chanson française, baigné dans un foisonnement musical et une diversité vocale qui frisent le génie.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Quelques titres enlevés, comme Bienveillance, Dune ou Forgiveness, mais un ensemble qui navigue globalement dans un tempo intermédiaire.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

L’accroche harmonique est certes immédiate, mais il faut écouter sur la longueur ce brillant mille-feuille musical.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Malgré la belle musicalité, l’ensemble est empreint d’un style mélancolique pas toujours du gout du grand public.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Toutes les voix exploitées par Magali Cotta ne peuvent entrer dans le moule de la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (8)

-          Il tourne en  boucle sur ma platine

 

Vu la densité vocale et musicale de Dune, il est difficile de croire qu’il n’y a qu’une seule personne derrière le projet Canine.

La comédienne Magali Cotta est pourtant le seul maitre à bord de ce premier exercice. La niçoise transpose brillamment son art de la mise en scène à celui de la mise en musique. Dans un style qui passe élégamment de la pop à la chanson française en abordant quelques thèmes de la musique classique et du jazz, la française multiplie à l’infini les voix. Naturelle semble-t-il sur le francophone Bienveillance, masculine sur l’entrainant Ventimiglia, arrangée sur la chaleur electro de Dune ou androgyne sur le divin Twin Shadow et sur le langoureux Laughing... la chorale intérieure de la fascinante maralpine ne connait décidemment aucune limite. La restitution en concert de ce mille-feuille sonore se fera évidemment à plusieurs, avec d’autres musiciennes et chanteuses, Magali Cotta tenant tout particulièrement à travailler exclusivement avec la gente féminine.

Canine réunit donc à elle seule ce que beaucoup d’autres peinent à combiner en communauté, un talent musical exceptionnel et une certaine dose de génie dans le bidouillage et l’interprétation de ses multiples voix.