Xiu Xiu - Girl With Basket Of Fruit

 

 

 

 

 

 

  

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe américain, actif depuis 2002, centré autour de sa tête pensante Jamie Stewart, accompagné de la claviériste Angela Seo et des musiciens Thor Harris et Jordan Geiger.

 

De quoi parle-t-on ? :

Rock expérimental totalement déjanté et sorte de foutoir généralisé qui rappelle parfois le mythique combo américain The Cramps.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

L’ensemble est souvent enlevé et violent, mais ce style ténébreux et déjanté incite très peu au mouvement.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

N’essayez pas de chercher dans ce nouvel album une vulgaire once de fluidité musicale.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Jamie Stewart n’a que faire d’une quelconque reconnaissance populaire.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Avec ce style totalement déjanté, il est difficile de dire ce que l’on perd ou ce que l’on gagne dans l’usage de la compression.  

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire (4)

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Je dois avouer un certain penchant pour les musiques étranges, expérimentales et atypiques, et ressentir une petite fierté lorsque j'adore ce que tout le monde déteste. Mais avec le nouvel album des américains de Xiu Xiu je dois admettre que je suis totalement largué.

Il semblait qu’avec Forget le combo californien avait entrouvert la porte de la fluidité musicale, mais avec Girl With The Basket Of Fruit il là referme assez violemment. L’on connait depuis longtemps la propension de Jamie Stewart pour le rock expérimental, mais toute recherche à ses limites. Cet enchevêtrement de sonorités alambiquées, de rythmes africains agressifs, de hurlements ou de chuchotements, est une souffrance pour l’auditeur. Le fan invétéré trouvera évidemment quelques vertus dans la langueur des dépouillés Amargi Ve Moo, The Wrong Thing ou le final Normal Love, mais ces quelques moments de calme se noient dans le maelstrom déjanté et psychotique imposé par Jamie Stewart sur les autres morceaux.

Peut-être qu'après plusieurs écoutes je commencerai à apprécier ce nouvel album… mais le problème est que je n'ai aucune envie d'entendre à nouveau ce pensum totalement délirant et torturé...