Sharon Van Etten - Remind Me Tomorrow

 

 

 

 

 

 

  

 

De qui parle-t-on ? :

Auteure, compositrice et interprète américaine, active depuis 2007.

 

De quoi parle-t-on ? :

Folk-rock conventionnel, marqué du sceau nord-américain, même si l’on peut parfois avoir l’impression d’apercevoir l’ombre de la britannique Bat For Lashes.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Alternance entre langueur et tempo plus enlevé qui incite à l’écoute plutôt qu’au mouvement.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Quelques singles accrocheurs, mais un ensemble globalement lent et mélancolique qui n’inspirera pas aisément l’auditeur lors des premières écoutes.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Comeback Kid et Seventeen connaitront un certain succès… de l’autre côté de l’Atlantique.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Le style musical est assez classique, mais le chant de Sharon Van Etten justifie à lui seul la mise à l’écart de la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter (8)

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Cinquième opus aux accents folk-rock majeurs pour la native du New-Jersey, Sharon Van Etten. Les arpèges de Remind Me Tomorrow dégagent cette impression de puissance et de grands espaces souvent remarquée chez les artistes originaires du continent nord-américain.

L’album démarre dans la douceur du langoureux I Told You Everything. No One’s Easy To Love et Memorial Day lui emboitent le pas de cette lenteur ; il est d’ailleurs assez surprenant que la new-yorkaise, plutôt que les disséminer, décide de lancer ce nouvel exercice avec ses trois morceaux les plus atones… A partir du fantastique single Comeback Kid l’album prend une toute autre dimension, une tournure plus rock et plus accrocheuse. Le chant entêtant de Sharon Van Etten et sa musique semblent parfois se glisser dans la peau de la britannique Natasha Khan et de son pendant artistique Bat For Lashes. Les pépites pop, rock ou folk se suivent alors, Jupiter 4, Seventeen, You Shadow, jusqu’à l’apaisant final, Stay.

Il est évident qu’avec des albums de la trempe de Remind Me Tomorrow nous respecterons à la lettre les désirs de Sharon Van Etten. Nous nous rappellerons de la belle new-yorkaise demain, après-demain, dans une semaine, dans un mois, dans un an ou pourquoi pas dans dix ans.