Asaf Avidan -The study on falling

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Auteur, compositeur et interprète israélien, actif depuis 2000.

 

De quoi parle-t-on ? :

Asaf Avidan abandonne ses dernières intentions pop dans un mélange mélancolique de folk et de blues que son chant extraordinaire illumine.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Cet ensemble est lent, voire très lent, difficile donc d’esquisser le moindre mouvement à l’écoute de ce nouvel opus.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

De par sa lenteur et sa tristesse, cet album demande plusieurs écoutes avant d’être apprécié. 

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Même si notre homme connait déjà un beau succès populaire, il se pourrait que ces nouvelles mélodies, très introspectives, aient plus de mal à accrocher le grand public.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Peut éventuellement s’écouter en format compressé, mais il serait dommage d’enfermer cette voix atypique dans l’étroitesse d’un carcan.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Dans les arcanes du folk et de la country, le crooner israélien Asaf Avidan explore brillamment l’americana cher aux poètes du genre, Bob Dylan et Leonard Cohen.

Cette voix aigüe et étrange, semblant parfois être féminine, irradie de beauté cet éloge de la lenteur. The Study On Falling abandonne le groove encore présent sur l’excellent Gold Shadow pour se concentrer uniquement sur la pureté cristalline de la mélancolie. Dans la tristesse du folk sur To Love Another ou Good Girls Are Falling Apart, les accents redneck de la country sur My Old Pain ou Green And Blue et la langueur du blues sur Sweet Babylon ou A Man Without A Name, le natif de Jérusalem rend un vibrant hommage à ses héros des Amériques, ceux qui vraisemblablement ont bercé son enfance.

Dans une ambiance proche de l’affliction, ce chant puissant et magnifique et cette aura créatrice s’expriment une nouvelle fois. The Study On Falling est un troisième album sans failles dans la carrière solo d’Asaf Avidan depuis qu’il a quitté ses Mojos en 2011.