Depeche mode - Delta machine

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Trio Anglais, actif depuis 1979, composé de : Martin Gore, Dave Gahan et Andrew Fletcher.

 

De quoi parle-t-on ? :

Electropop très mid-tempo et sombre matinée d’une couche de rock, style déjà initié sur Sounds of the universe.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Bien que les chansons soient, comme dans l’album précédent, assez lentes, les éternelles boucles électroniques répétitives sont toujours là et évitent l’endormissement.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Depuis quelques albums, Depeche mode ne fait plus de chansons aussi fluides et entrainantes qu’à ses débuts, une écoute approfondie est donc impérative pour se faire un avis fiable sur ce disque plein de noirceur.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

On parle de Depeche mode, stars interplanétaires qu’un public très nombreux adule depuis des dizaines d’années quelle que soit d’ailleurs, la qualité de leurs albums.  

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Electropop avec beaucoup de recherche musicale mais dont le son très bien produit reste très "clair" et s’écoute bien en MP3.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en  boucle sur ma platine

Depeche mode fait partie de ces dinosaures de la pop et du rock qui transcendent les foules depuis leurs débuts et empilent des albums, certes assez agréables à écouter, mais qui malheureusement, n’ont plus grand-chose à transmettre et sans réelle inventivité. L’époque Violator, dernier grand disque du groupe, est maintenant révolue et même si ce nouvel opus est d’un niveau très convenable, il n’a pas l’aura de ses grands prédécesseurs et ne devrait pas marquer l’histoire, déjà très longue, des originaires de Basildon.

deezer

 

 http://www.deezer.com/album/6410169