Motorhead - No sleep til hammersmith

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe Anglais formé en 1975 et toujours en activité, composé de 3 personnes : Lemmy Kilmister, « Fast » Eddie Clarke et « Philthy animal » Taylor.

 

De quoi parle-t-on ? :

Heavy-metal furieux, inspirateur au début des 80’s de toutes les appellations se finissant par metal : speed, trash, black, death, …

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Il faudrait une ligne supplémentaire pour décrire le rythme supersonique de cette musique.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Il faut, lors des premières écoutes, s’imprégner du bruit avant de décrypter les mélodies.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Mes voisins sont partis, ils n’ont pas résisté.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Le MP3 peut faire l’affaire, même si l’orgie de bruit associée à la voix caverneuse de Lemmy peut se transformer en « bouillie » sonore.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il a tourné en boucle sur ma platine

Je ne suis guère adepte des enregistrements en public, le rendu est souvent indigeste voire inaudible (groupes sans talents scéniques) ou restitué à l’identique des albums studios (groupes … sans talents scéniques). Seuls les groupes de Hard-rock sont capables de transcender leurs morceaux sur scène ; là, on a affaire, à mon gout, au meilleur album live de tout les temps : puissance, fureur, violence, tout y est ... Attention âmes sensibles s’abstenir.

deezer

 

http://www.deezer.com/fr/album/597898